« Scientifiser son malheur » : Discussion sur le caractère émancipatoire d'une formation de pairs aidants dans l'éducation thérapeutique

Auteur(s) (noms, prénoms) : Olivia Gross, Thomas Sannié, Pierre-Yves Traynard et Rémi Gagnayre
Structure : Laboratoire Education et Pratiques en Santé, Pôle de Ressources en Education Thérapeutique du Patient - Île de France,
Date de parution : 2016
Type de document : Connaissance scientifique
Thématique : Collaboration, Méthodes et pratiques, Relation professionnel/ patient
Pathologie/ facteur de risque : Toute maladie chronique
Public : Adulte
Description :

Dans le champ de l?éducation thérapeutique du patient (ETP), des malades chroniques, dits pairs aidants ou patients-intervenants (PI), s?engagent pour collaborer avec des soignants afin de soutenir les apprentissages d?autres malades chroniques. Il est attendu que pour mener cette activité, les PI aient suivi une formation mais rien n?est défini en ce qui concerne ses modalités.
Nous avons réalisé une formation qui visait l?acquisition de 5 compétences identifiées par un groupe de patients comme nécessaires à l?activité de PI.

La formation proposée se présente comme émancipatoire au vu des caractéristiques suivantes : elle a été conçue et animée par des patients, elle a permis à des acteurs faibles de prendre conscience de la valeur de leurs savoirs, elle vise à transformer ceux qui se forment selon leurs propres normes, à ce qu?ils contribuent à construire la posture et les savoirs didactiques des PI, et à transformer les terrains qui vont les accueillir. Enfin elle bouleverse l?ordre social puisqu?elle vise à ce que des patients sortent de la place qui leur est historiquement assignée.

Type de support : PDF
Licence ouverte (Licence Creative Commons) : Oui