Organisons le système de soins pour qu’on puisse y faire de l’ETP

10/03/2016

Le développement de l’ETP sur le territoire francilien : Comment coopérer entre organisations et structures d’exercice collectif, et coordination territoriale ?
Le développement de l’Éducation Thérapeutique du patient (ETP) repose sur un changement de logique qui peut contribuer à répondre aux enjeux actuels de notre système de santé. Cet axe est porté de façon engagée par l’ARS Ile de France et a été fortement développé en établissements de santé. Mais 80% programmes d’ETP sont encore hospitaliers ce qui réduit les possibilités d’accès au plus grand nombre.

Le développement de l’ETP sur l’ensemble des territoires est une préoccupation actuelle. Il doit viser le double objectif de favoriser l’accès à l’ETP sur le plan quantitatif (pour le plus grand nombre et/ou pour ceux qui en ont le plus besoin) et aussi sur le plan qualitatif (diversifier les offres en ETP pour permettre des parcours personnalisés, et améliorer la réponse aux besoins identifiés, et sans cesse évolutifs, des personnes atteintes de maladies chroniques).

Les organisations de soins de premiers recours et particulièrement les regroupements d’exercice collectif sont en première ligne de proposition, d’orientation et de dispensation des activités d’ETP auprès des personnes malades chroniques.

Trois questionnements ont initié ce sujet de réflexion:
Comment adapter les approches thématiques au-delà de l’approche par pathologie : passer à une approche par problématiques, populationnelle et cohérente sur un territoire ?
Comment articuler et accompagner le projet ETP dans le projet organisationnel des structures et organisations d’exercice collectif (coordination, acteurs en interne et sur le territoire, partenariats avec les patients..) ?
Comment créer et maintenir de la cohérence territoriale : accompagnements et financements, inscription dans les CLS/PRSP, PAERPA ?

Le Pôle de Ressources en ETP Ile de France invite les représentants d’organisations de soins de premiers recours, de l’ARS et de patients, à une journée de travail :

Comment et sous quels formats développer la sensibilisation à l’ETP des professionnels de santé?
Comment structurer des réponses aux demandes d’accompagnement de mise en place d’activités d’ETP: ressources d’expériences, soutien aux initiatives de coopération pluriprofessionnelles, intégration de l’ETP dans les soins de premiers recours ?
Quelles sont les conditions de fonctionnalité et de réussites des coopérations pluridisciplinaires dans les pratiques d’ETP ?
Comment intégrer des patients dans les activités d’ETP en ambulatoire,
Comment concevoir une aide au démarrage des activités d’ETP en ville ?

Ont participé à ce séminaire : Houda Ahamed, Lorraine Baumann, Corinne Beauvois, Héléna Brugerolles, Catherine Caristan, Sylvie Caruana, Fabienne Courdesses, Dela Tribonniére Xavier, Sabine Durand – Gasselin, May Riant, Loïc Fouquet, Séverine Frigout, Catherine Greffier,  Corina Gorneanu, Anne Guilberteau, Lea Harel, Yann Hemon, André Lebret, Delphine Letellier, Guirec Loyer, Philippe Marcou, Alain Minguet,  Thomas Pernin,  Christiane Quinio, Régine Raymond, Fatima Saïd Dauvergne, Claire Terra, Pierre-Yves Traynard, Riana Ungureanu, Marie Van Der Schüeren Eteve , Beryl Vigy

Pour en savoir plus vous trouverez les compte rendus de cette journée :

L’expérience de l’URPS dans son soutien au développement des activités d’ETP en Nord-Pas de Calais

L’UTEP du CHU de Montpellier et les liens avec l’ambulatoire

Organisons le système de soins pour qu’on puisse y faire de l’ETP : partageons nos expériences ligériennes

Coordination régionale et développement de l’éducation thérapeutique en ville

Coordination territoriale de l’ETP exemple de la Picardie

Compte rendu séminaire du 10 Mars 2016